Actualités



Des solutions de PRA à l’étude

Cette nouvelle salle d’hébergement nous permet de vous proposer de véritables architectures de stratégie de reprise.

Un Plan de Reprise d’Activité permet de basculer sur un 2nd site informatique, en cas de panne majeure du premier: c’est beaucoup de “sur mesure”, le risque étant propre à chacun.

Chez DDO nous cherchons le meilleur pour vous: notre équipe est à votre disposition pour en discuter avec vous.

L’équipe technique de DDO se renforce

DDO Organisation a en effet le plaisir d’accueillir dans son équipe Eddy Mompelat, responsable du bon fonctionnement de la nouvelle salle.

Le support informatique se trouve du même coup renforcé également sur le centre d’hébergement des Minimes.

Occterra /DDO, une histoire de famille

Occterra est issue de la réorganisation de la société SSTI dont DDO a racheté en 2005 “Mipnet” l’entité assurant l’hébergement.

En 2008 Occterra se portait acquéreuse de l’hébergeur Cadrus.

Toutes ces activités d’hébergement sont maintenant regroupées dans DDO Organisation, et sont à votre disposition !

Messagerie Exchange, de 2010 vers 2016

Depuis le premier trimestre 2017, nous avons ajouté à notre plate-forme Exchange, la version Exchange 2016. Les deux versions de Microsoft Exchange 2010 et 2016 cohabitent sur nos serveurs. (suite…)

webmail.ddo.net se modernise

Notre plate-forme de messagerie traditionnelle (POP3/IMAP4), dite « DDO15 », s’enrichit d’une nouvelle interface web plus récente et plus performante : Roundcube.

Ce webmail est disponible à l’adresse : http://roundcube.ddo.net. Vous y retrouverez les mêmes fonctionnalités que celles que vous utilisez sur webmail.ddo.net (suite…)

Nouvelle fonctionnalité pour l’antispam “Baruwa”

Il est désormais possible , pour chaque Client utilisant notre antispam « Baruwa », de décider de recevoir les courriers indésirables (« spam normaux » et/ou « grands spams »), directement dans le dossier « Courrier Indésirable » des boîtes aux lettres de chaque utilisateur, au lieu de les laisser en quarantaine sur les serveurs d’antispam. (suite…)

Le “https” devient incontournable

Vous l’avez probablement remarqué, les versions récentes des navigateurs Internet (Firefox, Chrome) alertent les Internautes sur une navigation non sécurisée. En clair, ces navigateurs affichent des messages signalant que l’Internaute ne surfe pas en https sur un site, car celui-ci ne dispose pas d’un certificat SSL. (suite…)